INTERVIEW – Nathalie Fleury, Directrice pédagogique du CEFAP

10 Juin 2021 | INTERVIEW, Qualiopi

Chaque mois, l’ISQ part à la rencontre de l’un des derniers certifiés QUALIOPI afin d’en apprendre plus sur le processus qui l’a mené jusqu’à l’obtention du précieux sésame ; en ce mois de juin, nous avons échangé avec Madame Fleury, Directrice pédagogique du CEFAP.

Bonjour Madame Fleury, pourriez-vous nous présenter le CEFAP, ses origines, sa raison d’être et ses missions ?

Le CEFAP est une association loi 1901, elle a été créée en 1985, elle est implantée à Bolbec, au cœur de la Vallée de Seine.

Cette association, reconnue des partenaires locaux et des entreprises locales, met en place des actions répondant aux besoins professionnels, sociaux et culturels d’un public des plus divers, mais essentiellement demandeur d’emploi.

Elle intervient depuis l’origine auprès des personnes en difficulté demeurant sur Bolbec et ses environs, favorisant la zone rurale.

Le CEFAP peut intervenir à différents niveaux :

  • Remise à niveau et de lutte contre l’illettrisme (Habilitation CleA en 2018)
  • Bureautique – Administratif (Habilitation CléA numérique en 2019, Centre agréé TOSA depuis 2018)
  • Construction de projet professionnel, orientation (dispositif #Avenir)
  • Prestations de recherche et/ou d’accompagnement dans l’emploi, techniques de recherche d’emploi, préparation au retour à l’emploi.

En plus des actions préparatoires, le CEFAP propose des actions qualifiantes, certifiantes dans la maintenance des bâtiments de collectivité et dans les métiers administratifs.

Nous développons une démarche pédagogique favorisant l’individualisation des formations et répondons ainsi de manière concrète et concise aux attentes et besoins de chaque stagiaire – Label APP obtenu en 2016. 

Locaux CEFAP

Locaux du CEFAP

Vous venez d’être certifié Qualiopi ; quelles ont été les principales difficultés que vous avez rencontré lors du processus de certification ?

La principale difficulté réside dans l’organisation de l’audit : pouvoir en une journée apporter l’ensemble des preuves de chaque critère :

  • faire l’inventaire des documents de suivi répondant aux critères
  • centraliser nos documents numérisés, papiers,  …

Vous mentionnez être « experts en innovation pédagogique » sur votre site internet ; quelle est la définition d’une innovation pédagogique selon vous ? Quelles sont les différentes innovations pédagogiques que vous avez développées ?

Le domaine de la formation et ses modalités évoluent très rapidement. Nous, les acteurs, nous nous devons de répondre efficacement aux besoins et difficultés du public : créer, adapter de nouveaux contenus en relation avec l’évolution du marché de l’emploi, mettre en place de nouvelles modalités pédagogiques : FOAD, Classe virtuelle, … , améliorer le suivi, l’accompagnement, réajuster des contenus pour faciliter les apprentissages.

Pour ce faire, la mobilisation des équipes est essentielle à l’innovation pédagogique : leur créativité, leur veille nous permettent de nous inscrire dans une démarche de projet qui implique l’ensemble de l’équipe.

Salle de formation CEFAP

Salles de formation du CEFAP

Vous proposez un dispositif « Savoirs Numériques » adressés aux résidents de la Région Normandie. Quel est la situation de la Région en termes d’emplois numériques et quelle est sa stratégie à long terme ?

Ce dispositif permet d’acquérir, d’actualiser ou de développer les compétences numériques utiles dans les pratiques professionnelles et dans les actes de la vie quotidienne.

L’objectif de la Région Normandie est de faciliter l’accès au numérique, de développer l’autonomie des personnes en recherche d’emploi, de lutter contre l’exclusion numérique.

Trop de personnes ne connaissent encore pas ces outils, fuient la révolution numérique, s’isolent … alors que la dématérialisation des démarches administratives s’accélère…

Formation CEFAP

Quels sont actuellement, selon vous, les formats pédagogiques les plus innovants et quels seront ceux qui pourraient les remplacer dans un futur proche ?

Petit à petit, nous quittons l’organisation où les apprenants se forment en même temps et au même rythme, avec un planning et un contenu de formation commun. L’individualisation s’installe, intéresse aussi bien l’apprenant mais aussi le formateur qui relève la progression de chacun, et s’adapte aux différentes capacités d’apprentissage

En plus d’individualiser, on personnalise, on fait en sorte d’organiser la formation sur des temps, des modalités (distanciel/présentiel) choisis par l’apprenant. Nous développons la formation multimodale. Mot d’ordre de notre futur : « casser les codes » !

Sortir des salles de formation, de l’ambiance plutôt rigide des espaces de travail, emmener l’apprenant dans un autre univers, rechercher le bien-être et faire en sorte qu’il soit à l’aise, laisser libre champ à sa créativité, à ses idées et aux interactions avec les autres. Dans le milieu professionnel, pour encourager la coopération, les entreprises proposent des zones de travail avec du mobilier « accueillant », modulable.

 

A LIRE EGALEMENT