INTERVIEW – Christophe Yver, Directeur d’EM Normandie Compétences

30 Mar 2021 | INTERVIEW, Qualiopi

Chaque mois, l’ISQ part à la rencontre de l’un des derniers certifiés QUALIOPI afin d’en apprendre plus sur le processus qui l’a mené jusqu’à l’obtention du précieux sésame ; en ce mois de Mars, nous avons échangé avec Monsieur Christophe Yver, Directeur de l’EM Normandie Compétences

Interview EM Normandie

Monsieur Yver, vous êtes le Directeur de la Formation Professionnelle Continue de l’EM Normandie, l’une des grandes écoles de commerce françaises. Pouvez-vous nous présenter votre école multi-campus et son rôle dans le paysage de la formation supérieure et professionnelle ?

L’EM Normandie dispose de 5 campus à Caen, au Havre, à Paris, mais aussi à Oxford et Dublin sur lesquels nous formons et accompagnons plus de 5 000 étudiants et stagiaires. Nous venons de lancer une marque spécifique dédiée à la FPC (Formation Professionnelle Continue), EM Normandie Compétences, positionnée à la fois sur le marché des actifs et des entreprises.

Notre offre se décline sous différents formats pour répondre aux besoins et attentes des stagiaires : e-learning, présentiel ou blended. Notre produit phare, le Programme Grande École, de niveau 7 au Répertoire Nationale des Certifications Professionnelles, validé par un visa Bac+5 et le grade de Master délivré par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) peut être totalement suivi en e-learning. Une dizaine de nationalités différentes préparent actuellement ce diplôme depuis leur pays.

S’agissant de formation professionnelle continue, les entreprises ont le choix entre des actions de formations en intra et inter-entreprises. Dans le cadre du format intra-entreprises, nous proposons des produits sur-mesure co-construits avec les entreprises, dont l’objectif repose sur la montée en compétences des collaborateurs. Ces formations sont pour la plus grande majorité certifiantes et éligibles au CPF.

A titre d’exemple, le Programme Grande École est décliné en 6 blocs de compétences que les entreprises peuvent choisir de suivre en formation inter ou intra-entreprises. Ces blocs sont capitalisables afin d’obtenir le Programme Grande Ecole (sous réserve d’avoir validé un score TOEIC suffisant et réalisé un mémoire de fin d’études). Ce schéma offre une certaine flexibilité et permet aux collaborateurs de suivre les blocs de compétences à leur rythme. Ces blocs sont multi-spécialités et couvrent le marketing, le développement commercial, la gestion financière, le management d’un centre de profit ou encore le management des ressources humaines. Le Programme Grande École est également proposé en collaboration avec des écoles d’ingénieurs (ENSI Caen, EBI, ESITC et le CESI) pour les étudiants qui souhaitent acquérir une double compétence en management.

A ce jour, nous proposons plus de 60 formations réparties au sein de 9 expertises clés sur l’ensemble de nos campus. Les formations diplômantes sont accessibles par l’apprentissage, la formation professionnelle et la VAE. Les formations certifiantes sont également dispensées en inter et intra entreprises, en France et à l’international.

L’ensemble de notre portfolio est délivré en présentiel, e learning ou dans un format hybride. Pour nous adapter à la réforme de la formation professionnelle et aux évolutions des métiers, nous avons engagé des investissements significatifs pour réaliser notre transformation afin d’être en conformité avec les exigences des référentiels.

Enfin, nous privilégions une pédagogie très participative qui s’appuie notamment sur l’échange, la communication et le coaching.

Interview EM Normandie Compétences

Nouveau campus : Le Havre
©Jacques Basile

 

Vous proposez plusieurs Bachelors et formations certifiantes éligibles au CPF. En quoi la certification Qualiopi apporte un réel gage de qualité de ces formations ?

Qualiopi n’est pas une fin en soi mais un moyen ! La certification que nous avons obtenue fin 2020 nous a obligé à accélérer notre transformation. Nous avons fait en 6 mois ce que nous aurions fait en 2 ans. Le volet qualité de cette réforme a été un formidable accélérateur de structuration à tous points de vue. D’ailleurs, toute l’école et ses 400 collaborateurs ont été engagés dans cette démarche de généralisation de la qualité. Aujourd’hui, nous pensons et vivons « qualité » dans toutes nos activités et sur tous nos campus. Qualiopi c’est un peu le mode d’emploi d’un produit à monter soi-même ! Si vous n’avez pas les bons outils, la bonne méthodologie, alors vous courez à l’échec…

 

Comment s’est déroulé votre audit pour l’obtention de la certification Qualiopi et que pensez-vous du nouveau RNQ ?

Lorsque nous avons pris la décision de nous engager dans la démarche de certification Qualiopi, nous avons défini une méthodologie et un rétro planning en cohérence avec nos ambitions et notre plan d’actions. La première étape, fut le choix du certificateur et l’organisation rapide de l’audit blanc afin de mettre à plat l’état des lieux.

Ensuite, pendant 6 mois nous avons structuré et mis en place des process pour apporter les actions correctives nécessaires et nous donner toutes les chances de transformer dès le premier essai. Les caractéristiques de L’EM Normandie ont nécessité un audit d’une durée de 4,5 jours répartis entre Caen et Le Havre sur les catégories suivantes : formation professionnelle, VAE et apprentissage.

Lors de l’audit initial, nous avons exposé de façon exhaustive l’écosystème d’une grande école et l’environnement complexe au sein duquel elle évolue qui peut paraître parfois déconnecté des exigences du RNQ. Nous avons également insisté sur la fonction centrale « Qualité » nécessaire pour les OF multi-sites. Je pense que l’exercice le plus difficile fut celui de la pédagogie afin que l’auditrice cerne rapidement les enjeux d’une organisation dont le terrain de jeu est l’international. Nous avons passé beaucoup de temps à exposer nos process, apporter les éléments de preuves correspondants et présenter nos outils métiers.

En première lecture, le RNQ peut interpeler, inquiéter, mais il faut le considérer comme un guide facilitateur, ouvert, pour que chaque organisme puisse exprimer son identité propre, son histoire, dans un cadre de référence prédéfini offrant une garantie de qualité à l’ensemble de ses parties prenantes.

 

Le CPF et sa nouvelle formule applicative « mon Compte Personnel Formation » est l’un des symboles de la transformation numérique du secteur de la formation professionnelle. Est-ce que cette digitalisation de l’outil a eu des répercussions positives sur votre nombre d’apprenants ?

C’était l’un des points forts voulu par la réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel ». Cette désintermédiation de l’offre a permis d’assainir le marché et a forcé les OF à revoir leur business model. Il faut généraliser la qualité et imaginer d’autres manières de construire, vendre et délivrer de la formation. La digitalisation du CPF n’est qu’une première étape. Viendra la fonctionnalité « Advisor » pour partager l’expérience utilisateur des bénéficiaires ! Les exigences qualités vont donc s’accroître pour tendre vers une perfection de la prestation réalisée par l’organisme.

Sur les tendances de notre activité, nous avons eu une stabilité de nos effectifs mais les premières évaluations données par les bénéficiaires nous confortent dans notre positionnement stratégique et la qualité de l’offre proposée.

 

Quelle est votre vision de la transformation numérique du secteur de la formation professionnelle aujourd’hui et sur quels formats de formation innovants êtes-vous actuellement en train de travailler ?

Nous nous appuyons sur le savoir-faire de l’Institut de l’Innovation et du développement de l’Entrepreneuriat (InsIDE) de l’EM Normandie qui, depuis 2014, a accompagné et formé plus de 1200 personnes à l’entrepreneuriat et l’innovation grâce à des programmes agiles et opérationnels mixant coaching, e-learning, co-développement et focus sur des actions pragmatiques, utiles et applicables en temps réel. C’est cet état d’esprit et ce savoir-faire qui sont transposés à l’ensemble des formations proposées aujourd’hui par EM Normandie Compétences.

Nous misons sur des formats courts professionnalisants « sprint » qui encapsulent une formation avec sa mise en œuvre, suivie systématiquement d’un coaching pour s’assurer de l’acquisition des compétences.

Nous ne prônons pas le « tout digital » mais lui préférons un mariage subtil entre présentiel, e learning et distanciel.

A LIRE EGALEMENT