INTERVIEW – Marie-Luce Rouxel, Directrice Déléguée à la formation de la Croix-Rouge

12 Jan 2022 | INTERVIEW, Qualiopi

Interview Croix-Rouge

© La Croix-Rouge

Madame Rouxel, en quoi la formation est-elle indispensable à l’activité de la Croix-Rouge ?

La Croix-Rouge française est née de la volonté d’agir pour et avec les autres. De la volonté d’hommes et de femmes qui se sont associés pour prendre soin sans distinction des blessés de guerre, puis sans condition, de tous les blessés de la vie.

Dans la tradition du Mouvement, la Croix-Rouge française est d’abord une association de bénévoles.

Elle est aussi devenue une entreprise de services à but non lucratif  dans les secteurs humanitaire, sanitaire, social, médico-social et de la formation.

La formation s’impose en pilier fondateur de la Croix-Rouge française. Face à la multiplication, la diversification et l’intensification des crises, la formation permet d’anticiper, de réduire les risques et d’accroître la capacité individuelle au rebond.

La formation à la Croix-Rouge française étant une activité à part entière et non uniquement une partie de la direction des ressources humaines, elle permet par la mise en place du différents cursus diplômants, certifiants et qualifiants de répondre aux besoins RH des établissements du secteur sanitaire et social que l’on sait en forte tension en mettant sur le marché des professionnels qualifiés très recherchés : aides-soignants, infirmiers, auxiliaires de vie, accompagnant éducatif et social, ambulanciers…Elle permet aussi de permettre aux salariés du secteur de montée en compétences pour garantir leur employabilité et sécuriser le secteur.

Par ailleurs, de part son histoire, la Croix-Rouge française permet de former les salariés des entreprises tous secteurs confondus en santé et sécurité au travail.

Pour finir, nous permettons aussi de “préqualifier des publics éloignés de l’emploi pour leur permettre de se remettre à niveau, de travailler leurs projets professionnels et découvrir les métiers du sanitaire et social.

__

Dans chaque région, il existe un institut régional de formation sanitaire et sociale de la Croix-Rouge française. Quelles sont les types et formats de formations dispensées dans ces instituts ?

La Croix-Rouge française compte un large réseau d’instituts de formation avec pas moins de 70 sites de formation accueillant 18 000 apprenants en formation qualifiante, certifiante et qualifiante plus 90 000 stagiaires en formation professionnelle chaque année.

Chaque institut régional dispense des formations permettant soit d’accéder à un métier du sanitaire et social, soit d’accéder à des compétences professionnelles dans les secteurs du sanitaire et social et de la santé et sécurité au travail.

Interview La Croix-Rouge

Lavage des mains. Institut de formation de la © Croix-Rouge à Tourcoing.

Dans le premier cas, les instituts forment à une trentaine de métiers allant d’infirmier à aide-soignant, auxiliaire de puériculture ou encore assistante sociale, au moyens de formations diplômantes et certifiantes. Destinées à des jeunes ou des personnes en reconversion professionnelle ou en évolution de carrière, ces formations répondent très souvent à des besoins très forts des établissements et les apprenants trouvent un travail très rapidement.

En 2020, la Croix-Rouge française a créé son centre national de formation d’apprentis qui pour la seconde année forme près de 800 apprentis contre 130 en 2020. Ce CFA permet d’accélérer la formation de professionnels dans les secteurs en très forte tension notamment comme le soin aux personnes âgées et le service à domicile mais aussi plus généralement le secteur sanitaire et social

En ce qui concerne les formats, la Croix-Rouge française se veut innovante. Elle forme ainsi ses stagiaires en présentiel, en blended ou à distance. En présentiel, les étudiants jouissent d’un accompagnement privilégié par des formateurs issus du métier et d’équipement de simulation de pointe permettant aux apprenants d’apprendre en situation du réel.

Notre force se matérialise aussi par notre proximité avec les enjeux du terrain mais aussi notre accompagnement renforcé permettant à chaque apprenant de maximiser ses chances de réussite.

__

La Croix-Rouge a obtenu récemment la certification Qualiopi. Est-ce que le fait d’être un organisme multi-sites a rendu le parcours de certification moins aisé ?

Interview La Croix-Rouge

Refection de lits. Institut de formation de © la Croix-Rouge à Tourcoing.

En 2018, la filière formation de la Croix-Rouge française est entrée dans une démarche de structuration forte entre le pilotage national et les institutions régionales. De ce fait, elle était préparée aux exigences de la certification Qualiopi. Malgré tout l’alignement de 70 sites restent un très grand challenge qui a exigé de revoir en partie nos process. Ceci dit, le travail étant enclenché depuis déjà 3 ans, les équipes ont beaucoup travaillé ensemble et se sont avérées très soudées dans cette épreuve de cohésion.

__

Face à quelles problématiques avez-vous dû faire face dans ce parcours de certification ?

Ce parcours de certification a été un véritable défi managérial pour toutes nos fonctions pédagogiques et support : qualité, ressources humaines, commercial, marketing et communication. Il a permis d’embarquer nos équipes à l’échelle de toute la France, de revoir nos méthodes de déploiement et de structurer nos outils de communication notamment. Historiquement, notre filière était très régionalisée. Cet enjeu nous a permis de catalyser sa structuration nationale.

 

Question décalée pour conclure : si vous deviez secourir le secteur de la formation professionnelle, quels seraient vos actions prioritaires ?

Le secteur de la formation professionnelle présente un certain nombre de défis d’évolution. Elle repose aujourd’hui sur un système complexe qui mériterait d’être simplifié notamment au bénéfice de ses utilisateurs. Complexité du dispositif, décalage parfois entre des décisions ministérielles et la parution des accords de branche, diversité des dispositifs de financement qui parfois se cannibalisent entre les uns et les autres, sont autant de freins. Aussi j’axerais mes priorités sur la fluidification des circuits de financement et la lisibilité de tous ces circuits pour le grand public.

Interview La Croix-Rouge

Centre de formation de © la Croix-Rouge à Tourcoing.

Pour en savoir plus :

 

La Newsletter de l'ISQ

Retrouvez tous les mois l’actualité, les témoignages, webinaires et interviews en lien avec votre activité.

A LIRE EGALEMENT