INTERVIEW – Baptiste Lafon, Fondateur et DG de « Décalez! »

9 Nov 2021 | INTERVIEW, Qualiopi

Interview Décalez !

Bonjour M. Lafon ; pourriez-vous nous improviser une brève description de la raison d’être de votre organisme de formation « Décalez ! » ?

Décalez ! est un organisme de formation et de transformation qui agite les collectifs et les individus pour accompagner la transition sociétale par l’innovation, la coopération et la créativité.

__

« On forme, on déforme, on transforme les organisations grâce à l’improvisation» est votre credo. En quoi l’improvisation théâtrale peut-elle servir la formation professionnelle ?

Interview Décalez !

Session de formation © Décalez !

L’improvisation c’est réaliser quelque chose que l’on n’a pas préparé. A partir de cette définition, 100% des êtres humains sur terre improvisent tous les jours. L’improvisation c’est notre mode de rapport à l’autre, aux relations, bref, les compétences relationnelles (à choisir comme vous le désirer entre : savoir-être, savoir devenir, soft skills, compétences douces…etc).

L’improvisation théâtrale a des exercices spécifiques pour contribuer à améliorer la manière d’improviser sur scène. Si on enlève le mot « théâtre », on peut transposer l’improvisation partout (musicale évidemment, dansée… mais aussi appliquée au travail).

Chaque application possède ses exercices, pour que le jour J, en situation, l’improvisation soit le mode pertinent. Ce sont principalement des exercices en méthode active, la méthode la plus efficace pour les adultes sur le volet du relationnel. On peut sensibiliser et former les nouveaux diplômés comme les plus expérimentés.

__

Vous venez d’être certifiés Qualiopi : au cours de votre processus de certification, sur quels aspects avez-vous pu improviser et sur quels autre vous a-t-il fallu « rentrer dans les cases » ?

Qualiopi c’est rentré dans les cases, parce que c’est le propre d’un process qualité : valider des processus. Par contre l’audit, c’est de l’improvisation totale dans le sens où on ne connait pas les questions. Mais improvisation ne signifie pas impréparation, au contraire, plus on précise le cadre, mieux on improvise.

L’improvisation c’est le mode, ce n’est pas l’objectif. On valorise souvent le travail par le temps passé : vous entendrez rarement sur une idée géniale, « je l’ai improvisée, ça m’a pris 3 secondes ! ». En termes de productivité c’est mieux mais, souvent, on entend plus « j’y ai passé la semaine ! ».

__

En quoi la démarche de certification Qualiopi vous a-t-elle permis d’embarquer l’ensemble de votre troupe (de formateurs) ?

La reconnaissance, clairement ! Dans notre domaine à la frontière entre la formation et l’artistique, nous ne sommes pas nombreux reconnus qualitativement (sur les doigts de la main, je dirais)…

Cette aventure nous a permis de valoriser notre travail, notre démarche, mais aussi nos valeurs. Ça nous a permis aussi d’embarquer nos clients historiques que nous accompagnons depuis longtemps.

Interview Décalez !

© Décalez !

__

Question « décalez ! » : si la démarche Qualiopi était une pièce de théâtre, quelle serait-elle et comment serait-elle construite ?

Elle est dure cette question ! « Le songe d’une nuit d’été », parce que si on ne connait pas cette pièce, on peut s’imaginer qu’on a beaucoup réfléchi ! Et si on connait la pièce, on est dans le rêve qui s’entrecroise de beaucoup de conflits… et c’est normal, Qualiopi, c’est aussi un travail de questionnement et on est souvent tiraillé dans les réponses !

__

Plus d’informations sur les liens suivants :

A LIRE EGALEMENT