INTERVIEW – Anaïs Augereau, Responsable Formation de Campus Hors Site

7 Juil 2022 | INTERVIEW, Qualiopi

 

Bonjour Madame Augereau ; pourriez-vous nous raconter l’histoire de Campus Hors Site et nous présenter son offre de formations ?

Le Campus Hors Site a été lancé en 2019 par Pascal Chazal et Julie-Anne Millet, pour accompagner le développement en France d’une filière d’excellence de la construction et de la rénovation hors-site.

Interview Campus Hors Site

Le Campus Hors Site est né grâce à un partenariat avec la Offsite Management School en Angleterre qui nous a notamment permis de dupliquer sa plateforme de e-learning. Puis nous avons petit à petit développé nos propres contenus et défini une offre de services plus adaptée aux besoins et à la culture des acteurs français. Un des principaux enseignements que nous avons tirés de cette école anglaise, est d’avoir réussi à créer un véritable écosystème apprenant sur l’ensemble du territoire dédiée à ces nouveaux savoir-faire.

Le Campus Hors Site aujourd’hui, c’est un centre de ressources en ligne (accès ouvert et gratuit https://www.campushors-site.com ), un organisme de formation et un réseau d’acteurs engagés. Aujourd’hui, nous comptons une cinquantaine de partenaires engagés (entreprises, écoles, acteurs institutionnels,…) qui contribuent au développement de cette filière.

En 2021, le Campus Hors Site et son consortium d’acteurs ont été lauréats de l’appel à projets PIA3 régionalisé Auvergne-Rhône-Alpes pour développer l’offre de formation.

Nous développons des formats pour répondre à chaque besoin : s’informer, découvrir la construction & rénovation hors-site, monter en compétences, lancer une activité hors-site… Nous proposons des formats en présentiel immersif comme des journées au sein d’atelier de préfabrication et des voyages d’études à l’étranger, des programmes d’accompagnement.

Interview Campus Hors Site

Bienvenue chez © Campus Hors Site

__

Votre plateforme met à disposition un certain nombre de formations en ligne ; en quoi le numérique a-t-il révolutionné la formation ?

Effectivement, nous proposons sur notre plateforme LMS, plus de 300 ressources gratuites en français et en anglais pour s’informer sur la construction et la rénovation hors-site : études de cas, vidéos, vidéos techniques, retour d’expérience, module e-learning…

Nous faisons un gros travail de curation pour recenser toute la documentation dans notre domaine. Nous concevons également nos propres modules e-learning ainsi que des vidéos pédagogiques.

Nos formations inter-entreprises se déroulent principalement en classe virtuelle. On peut réunir sur nos sessions des personnes venant de partout en France. Le numérique permet de toucher un plus grand nombre de personnes. Les participants peuvent ensuite compléter leur apprentissage quand ils veulent.

Ce format est totalement adapté à notre public de dirigeant, manager, cadre et des personnes autonomes dans leur apprentissage. Il nous permet de concevoir des dispositifs de formation centrés sur l’apprenant, qui reste financièrement accessibles pour les entreprises.

__

Vous venez également d’être certifié Qualiopi. En quoi cette certification est-elle un bénéfice pour votre organisation ?

Tout d’abord pour nos clients, certains souhaitaient faire financer leur formation par des OPCO. Cette certification leur permet désormais de pouvoir faire financer leurs formations par des fonds publics. QUALIOPI, c’est aussi une garantie pour nos prospects de la qualité du processus de formation.

Mais aussi, le travail pour la certification Qualiopi a eu de nombreux bénéfices sur notre propre organisation. Nous sommes une petite équipe et les effectifs ont doublé en fin d’année 2021. Qualiopi, nous a obligé à prendre le temps de mettre à plat nos process et de mettre en place une réelle démarche d’amélioration continue de l’ensemble de nos process. Nous avons pris de nouvelles habitudes de travail avec notamment davantage de formalisation par écrit. Cela nous permet aujourd’hui de gagner en efficacité.

Par ricochet, cela nous permet d’améliorer le contenu de nos formations, de les rendre plus efficaces. En effet, nous analysons les retours de nos participants, des prescripteurs et des formateurs pour chaque session mais également la progression des participants.

__

Comment s’est déroulé votre audit initial et quels conseils pourriez-vous donner aux organismes de formation qui cherchent à être certifiés ?

Déjà d’envisager la certification Qualiopi comme une opportunité et non comme une nouvelle contrainte !

De bien se préparer aux questions de l’auditeur. Nous avions passé un audit préalable, une sorte d’audit blanc, réalisé par l’une de vos auditrices 4 mois auparavant. Je le recommande vivement !

Un mois avant l’audit, nous avons réalisé une sorte d’audit interne pour voir s’il y a eu des oublis sur des dossiers clients.

Pour le jour de l’audit, nous avions également nos « antisèches », un document partagé qui listait pour chaque critère ce que l’on a fait, ce que l’on fait et même ce qu’on envisageait de faire dans les prochains mois.

Grâce à cette préparation, nous étions incollables et moins stressés. Notre audit s’est bien déroulé. Nous n’avons eu aucune non-conformité.

Interview Campus Hors Site

Formation Campus Hors Site

__

Question décalée pour terminer… La formation en « présentiel » et en « « full-distanciel sont deux boxeurs de la même catégorie : décrivez leurs qualités et leurs défauts.

Partons alors sur deux boxeurs de la même catégorie, des formations synchrones.

Le “full-distanciel” est flexible et agile. Contrairement à la formation en présentiel, il a du mal à repérer les émotions et la baisse d’attention des participants. La formation en présentiel est plus conviviale. Elle permet de créer plus facilement des liens avec les autres.

__

Plus d’infos via les liens suivants :

La Newsletter de l'ISQ

Retrouvez tous les mois l’actualité, les témoignages, webinaires et interviews en lien avec votre activité.

A LIRE EGALEMENT